Ce site nécessite que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. Veuillez modifier vos paramètres ou utiliser un autre navigateur pour continuer

Vous quittez maintenant GSK pour les professionnels de la santé

Vous quittez GSK pour les professionnels de la santé pour visiter un site web distinct qui n’est pas associé au site GSK pour les Professionnels de la santé, un portail pour les professionnels de la santé canadiens. En quittant ce site, vous aurez accès à de nouvelles pages.

Continuer

Annuler

Épidémiologie de la méningococcie invasive causée par les souches du sérogroupe B (MenB)

Aller à Fermer Haut

De 2013 à 2017, les nourrissons de moins de 1 an étaient exposés au risque le plus élevé de méningococcie invasive causée par les souches de MenB.1

  • De 2013 à 2017, l’incidence de la méningococcie invasive était la plus élevée chez les nourrissons de moins de 1 an, avec 3 cas pour 100 000 et se situait entre 0,1 et 0,7 pour 100 000 personnes dans les autres tranches d'âge.
  • Entre 2013 et 2017, 548 cas de méningococcie invasive ont été recensés au Canada. Le sérogroupe B était incriminé dans la majorité des cas (53 %).
  • De plus, de 2013 à 2017, 80 % des cas de méningococcie invasive déclarés chez des nourrissons et des jeunes enfants ont été associés au sérogroupe B.

Pourcentage des cas de méningococcie invasive signalés par sérogroupe (2013-2017; N = 548) 1

Le graphique montre la moyenne des cas de méningococcie invasive signalés en pourcentage par sérogroupe (2011 à 2015).

* Méningococcie causée par les souches de Neisseria meningitidis du sérogroupe B.
D’après les plus récentes données disponibles.

Incidence de la méningococcie invasive, par sérogroupe et par année, au Canada, 1995-2017 1*

Incidence de la méningococcie invasive, par sérogroupe et par année, au Canada, 1995-20171*

* La catégorie Autres comprend les sérogroupes A, 29E, X, Z, non sérogroupable et inconnu.

* BEXSERO est indiqué pour l’immunisation active contre la méningococcie invasive due aux souches de Neisseria meningitidis du sérogroupe B (MenB) chez les personnes âgées de 2 mois à 25 ans. BEXSERO n’est pas indiqué chez les personnes âgées de plus de 25 ans.

On ne s’attend pas à ce que BEXSERO confère une protection contre toutes les souches de MenB en circulation. Le pouvoir de protection de BEXSERO contre la méningococcie invasive due à d’autres sérogroupes n’a pas été étudié. Par conséquent, on ne peut pas présumer que BEXSERO offre une protection contre d’autres sérogroupes. Comme tous les vaccins, BEXSERO pourrait ne pas protéger toutes les personnes qui le reçoivent.

Référence :

  1. Une déclaration d’un comité consultatif (DCC), Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI). Utilisation du vaccin bivalent dirigé contre la protéine de liaison au facteur H (MenB-fHBP) pour la prévention de l’infection à méningocoque du sérogroupe B, décembre 2019. Accessible à l’adresse https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/publications/vaccines-immunization/naci-imd-b-statement-fra.pdf.

Cette page s’adresse aux professionnels de la santé uniquement. Si vous n’êtes pas un professionnel de la santé, veuillez visiter Bexsero.ca.