Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

UN SUIVI BIEN DÉFINI…

Un état des lieux à chaque consultation

Le rythme des consultations se fait en fonction de la sévérité, chez les patients à l’état stable ; toutefois, certaines situations peuvent justifier des consultations plus fréquentes et une surveillance plus étroite : 

  • suivi de l’éducation thérapeutique ;
  • sevrage tabagique ;
  • comorbidités.
Suivi : stades I,II, III, IV

ÉVALUATION GLOBALE, DES MESURES À RÉALISER 1

Evaluation globale, des mesures à réaliser

…Pour PRÉVENIR LES EXACERBATIONS 2,4

Prévenir les exacerbations de la BPCO constitue un enjeu individuel et collectif majeur.
En effet, elles induisent une souffrance chez le patient à différents niveaux et constituent une charge pour la société :

  • déclin de la fonction respiratoire accéléré
  • perte de la fonction musculaire
  • anxiété et dépression favorisées
  • risque augmenté d’exacerbations futures
  • impact négatif sur la qualité de vie des patients
  • mortalité augmentée
  • coûts socio-économiques élevés

 

Les exacerbations

LES EXACERBATIONS 1

Une exacerbation aiguë se définit par la majoration des symptômes respiratoires au-delà des variations quotidiennes. En pratique, d’une durée ≥ 48 h ou justifiant une modification thérapeutique.

Face à une exacerbation, il faut orienter le patient vers une hospitalisation notamment en cas de :

Orienter le patient vers une hospitalisation
 
  • BPCO sévère/très sévère,
  • difficultés diagnostiques,
  • comorbidités,
  • patient isolé ou âgé de plus de 70 ans,
  • nécessité d’une oxygénothérapie
  • ...

Le patient doit être suivi dans la semaine après son hospitalisation.

  • BPCO et exacerbations
Video player requires JavaScript enabled. You can download this video here: https://videos.gskstatic.com/pharma/Health/France/BPCO_et_exacerbation_FR_RESP_0135_18.mp4
Peut-on préciser ce qu’est ou ce que n’est pas une exacerbation ? Avec quoi peut-on la confondre ? En cas d'exacerbations fréquentes, quelle conduite adopter ?

 

Références

  1. HAS. Guide du parcours de soins. BPCO. Juin 2014. Disponible sur www.has-sante.fr (consulté le 07/05/2018).
  2. Roche N et al. Prévention des exacerbations de BPCO : un enjeu fondamental. Rev Mal Resp. 2012 ; 29 : 756-74.
  3. Anzueto A. Impact of exacerbations on COPD. Eur Respir Rev 2010 ; 19 : 113-8.
  4. Suissa S et al. Long-term natural history of chronic obstructive pulmonary disease : severe exacerbations and mortality. Thorax. 2012 ; 67 : 957-63.