Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

LE TABAC, PRINCIPAL RESPONSABLE

Le tabagisme

LE TABAGISME 1-3

80 % des cas : c’est de loin le principal facteur de risque de BPCO dans les pays développés.

LA POLLUTION 3

Un élément aggravant de la BPCO, qu’elle soit d’origine atmosphérique ou domestique (gaz d’échappement des véhicules, poussières, produits toxiques, produits de combustion pour le chauffage…).

La pollution
L’exposition professionnelle

L’EXPOSITION PROFESSIONNELLE 1,2

Les principales substances, rencontrées dans le cadre professionnel, associées à un risque accru de BPCO sont :

  • la silice,
  • les poussières de charbon,
  • les poussières végétales et de moisissures.

On estime à près de 20 % la responsabilité de l’exposition à des polluants professionnels dans le développement d’une BPCO.

Les activités professionnelles à risque avéré de développement d’une BPCO 1

  • Industrie minière (poussières de charbon, de silice)
  • Bâtiment et travaux publics (creusement de tunnels, asphaltage des routes)
  • Fonderie et sidérurgie (poussières métalliques, émissions des fours, silice)
  • Industrie textile (filature de coton, lin, chanvre, sisal)
  • Secteur agricole (élevage de porcs, silos à grain, production laitière)
Zoom sur BPCO et facteurs de risques

BPCO ET FACTEURS DE RISQUE INDIVIDUELS

Des facteurs de risque individuels sont également à prendre en considération 2,3 :

BPCO et facteurs de risques

Références

  1. HAS. Guide du parcours de soins. BPCO. Juin 2014. Disponible sur https://www.has-sante.fr (consulté le 07/05/2018).
  2. Ministère de la Santé et des Solidarités. Programme d’actions en faveur de la BPCO 2005-2010. Connaître, prévenir et mieux prendre en charge la BPCO. Disponible sur http://solidaritessante.gouv.fr (consulté le 07/05/2018).
  3. Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease. Global strategy for the diagnosis, management, and prevention of chronic obstructive pulmonary disease. 2018 REPORT. Disponible sur : http://goldcopd.org (consulté le 07/05/2018).