Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

UN RENDEZ-VOUS « VACCINATION » À PRÉVOIR CHEZ LES SÉNIORS 1,2

Le risque d’infection, en particulier d’infections graves croît avec l’âge. Ce risque est en partie dû au phénomène d’immunosénescence. Il est d’autant plus important qu’il existe une altération des statuts nutritionnel et fonctionnel ainsi que des comorbidités ou une polymédication.

L’incidence des infections grippales, à pneumocoque et des zonas est augmentée dans la population âgée et tout particulièrement dans la population âgée dépendante avec des conséquences sévères en termes de morbi-mortalité.

La vaccination contribue à la prévention de ce risque infectieux, cependant la réponse vaccinale s’altère avec l’âge. C’est la raison pour laquelle la fréquence des rappels est augmentée et que la vaccination antigrippale est recommandée chez les professionnels interagissant avec les sujets âgés.

Un rendez-vous « vaccination » à prévoir chez les séniors
Calendrier vaccinal

Pour plus d’informations sur la vaccination des populations particulières à risque, téléchargez le pdf « Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 »

Télécharger

Zoom sur le cocooning

LA STRATEGIE DU COCOONING : POURQUOI ET POUR QUI ? 3

Elle vise à protéger les nourrissons de moins de 6 mois des coqueluches graves. Ces nourrissons sont habituellement contaminés par une personne de l’entourage proche. Il s’agit donc de mettre à jour si nécessaire la vaccination contre la coqueluche des personnes qui seront à son contact.

Sont concernés : les adultes ayant un projet parental et pendant la grossesse : la fratrie, le père et les personnes en contact avec le nourrisson pendant les 6 premiers mois de sa vie (nourrice, baby-sitter, grands-parents, etc.), la mère après l’accouchement.

Modalités de vaccination :

  • les personnes non antérieurement vaccinées contre la coqueluche ou n'ayant pas reçu de vaccin coquelucheux depuis l'enfance ou depuis plus de 10 ans :
    • reçoivent une dose de vaccin dTcaP en respectant un délai d'un mois par rapport au dernier vaccin dTP.
  • les personnes antérieurement vaccinées à l'âge adulte :
    • reçoivent une dose de rappel de vaccin dTcaP, si la vaccination anticoquelucheuse antérieure remonte à plus de 10 ans. Un délai d'un mois doit être respecté par rapport à un éventuel vaccin dTP. 

Le recalage sur le calendrier en cours se fera suivant les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur.

Références

  1. Santé Publique France. Calendrier simplifié des vaccinations 2018. Disponible sur :        www.inpes.santepubliquefrance.fr
  2. Ministère des Solidarités et de la Santé. Calendrier des vaccinations 2018.
    Disponible sur : www.solidarites-sante.gouv.fr
  3. La vaccination contre la coqueluche.
    http://inpes.santepubliquefrance.fr (consulté le 18/01/2018)