Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

L’ASTHME ET LE SPORT

La pratique régulière d’un sport est recommandée au patient asthmatique. Même si l’exercice peut être un facteur déclencheur, la sédentarité est particulièrement délétère. Aussi, l’exercice diminuerait la prévalence de la maladie.1

Toutefois, le respect de certaines précautions est indispensable.

Un bon contrôle de l’asthme est notamment impératif avant le démarrage de l’exercice.1

LES BÉNÉFICES DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LE PATIENT ASTHMATIQUE 1

Le réentraînement à l’effort permet une diminution de la dose inhalée de corticoïdes chez la moitié des sujets.

ZOOM SUR

LE CHOIX D’UN SPORT

Certains sports peuvent être considérés comme facteur d’aggravation potentiel de l’asthme en raison d’une exposition à la pollution, à des allergènes divers, au froid...

Le niveau de ventilation requis et ses variations au cours de la séance sportive sont également très variables d’un sport à un autre. Une ventilation d’effort importante et prolongée induit une déshydratation et un refroidissement de la muqueuse bronchique, la libération de médiateurs de l’inflammation, et un stress mécanique de l’épithélium bronchique. 4

Le patient asthmatique doit donc choisir son activité selon : 2

  • ses envies,
  • ses capacités,
  • l’effort à fournir (limiter la respiration rapide),
  • les conditions environnementales (risques liés aux pollens, la pollution ou le froid).

La plongée sous-marine et l’équitation sont souvent déconseillées compte tenu de la concentration des allergènes dans les bouteilles ou autour des manèges. Pour la pratique de la plongée sous-marine avec bouteilles, elle peut être possible en cas d’asthme non sévère et bien contrôlé.

Seul un médecin de la fédération française d’études et de sports sous-marins peut délivrer un certificat permettant sa pratique. 2,5

PRÉVENIR LA SURVENUE D’UN ASTHME D’EFFORT 1-3

L’asthme d’effort se caractérise par la survenue d’une obstruction bronchique pendant ou après l’effort. Lorsque la gêne n’est pas trop importante, il est possible de continuer l’effort en diminuant l’intensité.

Certains facteurs peuvent favoriser l’apparition d’un asthme d’effort :

  • Un effort très long ou très intense.
  • Un air froid et sec.
  • La pollution atmosphérique.
  • Les pollens.
  • Un asthme mal contrôlé avec une importante inflammation des bronches.

Pour autant, les patients ne doivent pas renoncer à la pratique d’une activité physique. L’asthme d’effort peut être prévenu : 

  • Grâce à un échauffement progressif.
  • En adaptant l’intensité de son effort et en s’hydratant régulièrement pendant son activité.
  • En arrêtant progressivement l’effort.
  • Si nécessaire, le médecin conseillera de prendre une ou deux bouffées de traitement de crise 10 à 15 minutes avant l’effort.

DES OUTILS POUR ACCOMPAGNER VOS PATIENTS AU CONTRÔLE DE L’ASTHME 

Le remis patient « 5 points à vérifier pour rester maître de son asthme » permet au patient d’identifier les facteurs de risque de perte de contrôle de son asthme.

Commander

Pour que vos patients puissent s’autoévaluer, des tests de contrôle de l’asthme (TCA) sont disponibles sous la forme de blocs de 25 fiches.

Commander

Remis patient « 5 points à vérifier pour rester maître de son asthme » + Tests de contrôle de l’asthme (TCA)

Références :

  1. Labarde S. Asthme et sport, une association bénéfique. Actualités pharmaceutiques. 2016;557:43-46.
  2. Ameli. Activité physique et asthme. 09 août 2019. Disponible sur : www.ameli.fr 
  3. Dhivert Donnadieu H. Asthme et sport. Revue française d’allergologie et d’immunologie clinique. 2008;48:S10-S15. 
  4. Charloux A. Quels sports chez l’asthmatique ? Revue française d’allergologie. 2014;54:148–151. 
  5. La fondation du souffle. Asthme et sport. 15 février 2018. Disponible sur : www.lesouffle.org