Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

UN SEX RATIO DE 9 FEMMES POUR 1 HOMME 

Le Lupus érythémateux systémique (LES) est une maladie à forte prédominance féminine avec un sex ratio de 9 femmes pour 1 homme. Cette prédominance est marquée notamment en période d’activité ovarienne (pic de prévalence entre 30 et 39 ans).

En savoir plus >

NP-FR-LPU-WCNT-190021 V1 Mars 2020

Sex ratio
Video player requires JavaScript enabled. You can download this video here: https://videos.gskstatic.com/pharma/GSKpro/France/lupus-gskpro-video-introduction.mp4
Une activité élevée de la maladie

UNE ACTIVITÉ ÉLEVÉE DE LA MALADIE

La moitié des patients atteints de LES présente des atteintes d'organes au cours de la première décennie. Une activité persistante de la maladie est un facteur de de risque d’accumuler des dommages d’organes. L’accumulation des dommages d’organes dépend de l’activité globale de la maladie. La probabilité de rémission augmente avec la durée de la maladie. La rémission peut être observée quand l’activité de la maladie est moins élevée et nécessite moins de recourir à des corticostéroïdes et/ou des immunosuppresseurs.

Sources : Becker-Merok A et al. Damage accumulation in systemic lupus erythematosus and its relation to disease activity and mortality. J Rheumatol. 2006;33(8):1570-7. Steiman AJ et al. Prolonged clinical remission in patients with systemic lupus erythematosus.
J Rheumatol. 2014;41(9):1808-16.

En savoir plus >

NP-FR-LPU-WCNT-190023 V1 Avril 2020

LA FATIGUE CONCERNE JUSQU'À 90 % DES PATIENTS

La fatigue est un symptôme très fréquent et ce, paradoxalement, malgré le contrôle des autres manifestations du lupus. L’étude FATILUP identifie notamment le lien entre la fatigue et l'anxiété/dépression et incite à proposer facilement une prise en charge adaptée à vos patients.

En savoir plus >

NP-FR-LPU-WCNT-190024 V1 - Mars 2020

LA FATIGUE CONCERNE JUSQU'À 90 % DES PATIENTS
UNE FORTE PRÉVALENCE DE L’ÉPILEPSIE CHEZ LE PATIENT LUPIQUE

UNE FORTE PRÉVALENCE DE L’ÉPILEPSIE CHEZ LE PATIENT LUPIQUE

Les résultats d’une étude de cohorte ont montré que la prévalence de l’épilepsie était de 11,5 % chez les patients atteints de LES.
Ces résultats soutiennent l’origine d’une épilepsie focale dans un contexte multifactoriel incluant le syndrome anti-phospholipides et maladies cardiovasculaires rapportées dans la littérature.

NP-FR-LPU-WCNT-190025 V1 - Avril 2020

LE SAVIEZ-VOUS ?