Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

EXAMENS PERMETTANT D’ÉTABLIR UN DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL 1

  • Sérologies HIV, VHC, parvovirus B19 pour l’exclusion d’une infection virale simulant parfois initialement un LES
  • Anticorps antiprotéines citrulinées (anti-CCP) (diagnostic différentiel entre LES et polyarthrite rhumatoïde)

Selon la symptomatologie, autres auto-anticorps : antimitochondries, anti-LKM, antiactine, anticytoplasme des polynucléaires, antiribosome P (liste non exhaustive)

Radiographies articulaires : peuvent permettre d’éliminer des diagnostics différentiels. L’atteinte articulaire du lupus systémique est non destructrice

Références :

  1. Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS). Lupus Systémique. Janvier 2017 (mise à jour en janvier 2019).