Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

Aller à Fermer Top

RECHERCHE D’UNE MALADIE ASSOCIÉE 1

Le LES peut être associé à d’autres maladies auto-immunes :

  • Thyroïdite auto-immune : il s’agit le plus souvent d’une thyroïdite de Hashimoto, alors que la survenue d’une hyperthyroïdie ne semble pas être plus fréquente que dans la population générale.
  • Examens : 
    - Dosage de TSH,

    - Anticorps antithyroperoxydase
  • Syndrome de Gougerot-Sjögren se traduisant par un syndrome sec cutanéomuqueux (de 15 % à 30 % des patients environ). Un authentique syndrome de Gougerot-Sjögren répondant aux critères américano-européens est retrouvé dans 10 % à 20 % des cas.
  • Examens :
    - Anticorps anti-SSA et anti-SSB

- Biopsie des glandes salivaires accessoires pour rechercher une sialadénite lymphocytaire focale histologique
- Scintigraphie des glandes salivaires principales

  • Syndrome des anticorps anti-phospholipides
  • Examens :
     -  Anticoagulant circulant de type lupique  

     - Anticorps anticardiolipide d’isotype IgG et IgM (technique ELISA)
     -  Anticorps anti-ß2glycoprotéine 1 (ß-2GPI) d’isotype IgG et IgM (technique ELISA)

GROSSESSE ET SYNDROME DES ANTI-PHOSPHOLIPIDES (SAPL) 1

Définition

Références :

  1. Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS). Lupus Systémique. Janvier 2017 (mise à jour en janvier 2019).