Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

CONTRÔLE DE L’ASTHME : INTÉRÊT D’UNE SEULE SESSION D’ÉDUCATION DE 10 MIN

L’asthme est une maladie respiratoire chronique courante affectant environ 300 millions de personnes dans le monde. Malgré l’amélioration des connaissances sur l’asthme et son traitement, au cours de la dernière décennie, la morbidité et la mortalité de cette pathologie restent considérables. De même, de nombreux patients souffrent toujours d’asthme non contrôlé malgré la disponibilité de traitements efficaces.

Contrôle, session 10min

Cet essai prospectif, contrôlé, randomisé, en simple aveugle, ayant inclus 160 adultes asthmatiques, a examiné l’efficacité d’une seule intervention éducative, standardisée, réalisée par une infirmière spécialisée en inhalothérapie. Il a été réalisé entre septembre 2013 et juillet 2016. L’éducation fournie au groupe « intervention » consistait en des informations de base sur le traitement de l’asthme et des instructions sur la technique d’inhalation pendant environ 10 minutes. Cette formation n’a pas été proposée au groupe témoin. Dans les deux groupes, les tests sur le contrôle de l’asthme (ACT*), la connaissance des médicaments, de l’inhalateur et de la technique d’inhalation ont été évalués à l’inclusion et après trois mois. Le critère principal était l’effet de la session éducative sur l’asthme ; celui-ci était considéré comme bien contrôlé lorsque l’ACT dépassait 19. Au total, 149 patients asthmatiques ont été inclus dans l’analyse finale.

Initialement, il n’y avait pas de différence significative entre le groupe « intervention » et le groupe témoin en ce qui concerne l’ensemble des critères évalués. Dans le groupe « intervention », la session éducative a entraîné une proportion significativement plus élevée de patients asthmatiques bien contrôlés avec un ACT > 19 après trois mois (43 % versus 77 %) (p < 0,001). En revanche, dans le groupe témoin, cette proportion est restée similaire au cours des trois mois (57 % versus 67 %) (p > 0,1). Les auteurs ont uniquement observé des améliorations en ce qui concerne la connaissance des médicaments (p < 0,001), du dispositif (p < 0,001) et de la technique d’inhalation (p = 0,004) dans le groupe « intervention ».

En conclusion, une seule session éducative de 10 minutes dispensée par une infirmière spécialisée en inhalothérapie peut considérablement améliorer le contrôle de l’asthme déterminé par l’ACT après trois mois. Cette formation supplémentaire sur la technique d’inhalation, le dispositif et l’asthme en général devrait être un élément essentiel de l’approche thérapeutique globale de l’asthme.

En tout, 995 patients asthmatiques (45 % d’hommes ; âge moyen 43,3 ± 17,7 ans) ont été inclus par 107 MG répartis dans tout le pays (Italie). Les données sur le diagnostic, la gravité de la maladie, les médicaments anti-asthmatiques prescrits et l’évaluation ont été collectées au moyen de questionnaires remplis par les MG, et analysées en tenant compte des recommandations GINA de 2009. Les données sur l’utilisation de médicaments, la sinusite chronique, la polypose nasale, la bronchite chronique et l’emphysème ont été recueillies grâce aux réponses des patients à un auto-questionnaire.

En tout, 995 patients asthmatiques (45 % d’hommes ; âge moyen 43,3 ± 17,7 ans) ont été inclus par 107 MG répartis dans tout le pays (Italie). Les données sur le diagnostic, la gravité de la maladie, les médicaments anti-asthmatiques prescrits et l’évaluation ont été collectées au moyen de questionnaires remplis par les MG, et analysées en tenant compte des recommandations GINA de 2009. Les données sur l’utilisation de médicaments, la sinusite chronique, la polypose nasale, la bronchite chronique et l’emphysème ont été recueillies grâce aux réponses des patients à un auto-questionnaire.

* ACT : Asthma Control Test. Test simple qui comprend 5 questions ; réponses notées
de 1 (pire) à 5 (meilleur). Plus le score est élevé, meilleur est le contrôle de l’asthme.

Code article : PN 419

Références

  1. Schuermans D, et al. Impact of a single 10 min education session on asthma control as measured by Act. Respir Med. 2018 Oct;143:14-17.