Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

PRISE EN CHARGE DE L’ASTHME EN MÉDECINE DE VILLE

Bien que les médecins généralistes (MG) soient souvent les premiers professionnels de santé auxquels s’adressent les patients asthmatiques pour leurs symptômes, peu d’études ont étudié l’importance du respect des recommandations pour la prise en charge de l’asthme sur la base de données fournies directement par les MG.

Médecine de ville

Les objectifs de la présente étude étaient d’évaluer les prescriptions de médicaments par les MG pour le traitement de l’asthme et d’évaluer le respect des recommandations GINA* en ce qui concerne ces prescriptions, en fonction de la sévérité de l’asthme, et les conséquences sur le contrôle de la maladie en pratique courante.

En tout, 995 patients asthmatiques (45 % d’hommes ; âge moyen 43,3 ± 17,7 ans) ont été inclus par 107 MG répartis dans tout le pays (Italie). Les données sur le diagnostic, la gravité de la maladie, les médicaments anti-asthmatiques prescrits et l’évaluation ont été collectées au moyen de questionnaires remplis par les MG, et analysées en tenant compte des recommandations GINA de 2009. Les données sur l’utilisation de médicaments, la sinusite chronique, la polypose nasale, la bronchite chronique et l’emphysème ont été recueillies grâce aux réponses des patients à un auto-questionnaire.

La grande majorité des patients ont été classés par les MG comme ayant un asthme intermittent (48,4 %) ou léger persistant (25,3 %) ; et 61 % avaient une rhinite allergique concomitante. Le schéma thérapeutique prédominant utilisé par les patients était une combinaison de corticostéroïdes inhalés et de β2-agonistes de longue durée d’action (54,1 %), même dans le groupe intermittent / léger persistant. En général, l’adhésion des MG aux traitements recommandés par GINA était inférieure à 30 %, avec une association significative à un bon contrôle de l’asthme (OR = 1,85 ; IC95 % = [1,18 à 2,92]). En revanche, la présence d’une comorbidité (OR = 0,52, IC95 % = [0,32 à 0,84]), d’un asthme modéré (OR = 0,44 ; IC95 % = [0,28 à 0,69]) et d’un asthme sévère (OR = 0,06 ; IC95 % = [0,02 à 0,20]) ont montré des effets négatifs importants sur le contrôle de l’asthme.

Les résultats montrent qu’un traitement excessif de l’asthme intermittent / léger persistant est fréquent chez le MG, tandis que les schémas thérapeutiques sont appliqués de manière plus appropriée pour l’asthme modéré / sévère. Cependant, l’adhésion aux recommandations du GINA est faible, même si leur pertinence pour le contrôle de l’asthme est confirmée.

En tout, 995 patients asthmatiques (45 % d’hommes ; âge moyen 43,3 ± 17,7 ans) ont été inclus par 107 MG répartis dans tout le pays (Italie). Les données sur le diagnostic, la gravité de la maladie, les médicaments anti-asthmatiques prescrits et l’évaluation ont été collectées au moyen de questionnaires remplis par les MG, et analysées en tenant compte des recommandations GINA de 2009. Les données sur l’utilisation de médicaments, la sinusite chronique, la polypose nasale, la bronchite chronique et l’emphysème ont été recueillies grâce aux réponses des patients à un auto-questionnaire.

En tout, 995 patients asthmatiques (45 % d’hommes ; âge moyen 43,3 ± 17,7 ans) ont été inclus par 107 MG répartis dans tout le pays (Italie). Les données sur le diagnostic, la gravité de la maladie, les médicaments anti-asthmatiques prescrits et l’évaluation ont été collectées au moyen de questionnaires remplis par les MG, et analysées en tenant compte des recommandations GINA de 2009. Les données sur l’utilisation de médicaments, la sinusite chronique, la polypose nasale, la bronchite chronique et l’emphysème ont été recueillies grâce aux réponses des patients à un auto-questionnaire.

* GINA : Global Initiative for Asthma.

Code article : PN 420

Références

  1. Baldacci S, et al. Prescriptive adherence to GINA guidelines and asthma control: An Italian cross sectional study in general practice. Respir Med. 2019 Jan;146:10-17.