Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

TÉLOMÈRES COURTS : TÉMOIN D’UNE ÉVOLUTION MÉDIOCRE CHEZ LES PATIENTS BPCO

Télomères courts

Cette étude a examiné la relation entre la longueur des télomères des leucocytes du sang périphérique et les résultats cliniques, y compris l’état de santé, le taux d’exacerbations et le risque de mortalité chez les patients BPCO. Grâce à une PCR* quantitative, les auteurs ont mesuré la longueur absolue des télomères de l’ADN extrait d’échantillons sanguins de 576 patients atteints de BPCO modérée à sévère de l’étude MACRO**, traités avec de l’azithromycine ou un placebo pendant 12 mois. Les participants ont été suivis pendant environ 13 mois, au cours desquels leur état de santé et les exacerbations ont été enregistrés, puis jusqu’à 29 mois supplémentaires pour la mortalité.
Les participants ayant des télomères plus courts avaient un moins bon état de santé. Dans le groupe placebo, le taux d’exacerbation (p = 0,002) et la mortalité (p = 0,015) étaient significativement plus élevés dans le groupe des patients ayant des télomères plus courts. Ces différences n’ont pas été observées dans le groupe azithromycine.
Une longueur des télomères leucocytaires diminuée peut constituer un biomarqueur ayant une « traduction » clinique permettant d’identifier les patients ayant un risque accru d’évolution médiocre de leur BPCO.

* PCR (Polymerase Chain Reaction) : Réaction en Chaine par Polymérase.
** MACRO (Macrolide Azithromycin for Prevention of Exacerbations of COPD) : macrolide pour la prévention des exacerbations de BPCO.

Code article : PN 405

Références

  1. Jin M, et al. Relationship of Absolute Telomere Length With Quality of Life, Exacerbations, and Mortality in COPD. Chest. 2018 Aug;154(2):266-273. doi: 10.1016/j. chest.2018.05.022. Epub 2018 12.