Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

RECONNAÎTRE LES SYMPTÔMES CARACTÉRISTIQUES DE LA RHINITE ALLERGIQUE (RA) 1-3

La rhinite allergique associe des symptômes ORL regroupés sous l’acronyme PAREO :

Schéma PAREO

Ces signes peuvent être associés à d’autres symptômes :

  • des céphalées, notamment frontales traduisant une participation sinusienne
  • un jetage postérieur avec sensation de picotements pharyngés, associé à des troubles olfactifs
  • des signes généraux et des troubles du sommeil
  • des symptômes bronchiques tels que la toux et la dyspnée
  • des troubles oculaires avec conjonctivite, larmoiements…
Zoom sur le lien entre conjonctivite et rhinite allergique

LE LIEN ENTRE CONJONCTIVITE ET RHINITE ALLERGIQUE 4-6

Lien entre conjonctivite et rhinite allergique

La rhinite allergique est associée à une conjonctivite dans 50 % à 95 % des cas. On parle alors de rhinoconjonctivite.

Les symptômes oculaires (rougeur de l’œil, larmoiements, impression de sable dans les yeux …) sont influencés par différents facteurs :

  • l’intensité des symptômes de la RA ;
  • certains allergènes comme les pollens, les spores fongiques et squames animales.

L’atteinte oculaire constitue une aggravation de la gêne éprouvée par les patients rhinitiques et son impact est plus important sur la qualité de vie que l’obstruction nasale elle-même.

RHINITE ALLERGIQUE ET ASTHME COEXISTENT FRÉQUEMMENT…

80 % des patients asthmatiques ont une RA

…D’AUTANT PLUS QUE LA RHINITE ALLERGIQUE EST SÉVÈRE 4

L’existence d’une RA aggrave les symptômes d‘asthme et le traitement de la rhinite influence le contrôle de la maladie asthmatique.

Références

  1. Collège des Enseignants de Pneumologie – 2017. Item 184. Hypersensibilité et allergies respiratoires chez l’adulte. Asthme, rhinite. http://cep.splf.fr (consulté le 19/03/2018)
  2. Braun JJ et al. Recommandations pour le diagnostic et la prise en charge de la rhinite allergique (épidémiologie et physiopathologie exclues) – Texte long. Rev Mal Respir. 2010 ; 27 : S79-S105
  3. Collège des Enseignants de Pneumologie – 2017. Item 115. Allergies respiratoires chez l'enfant et l'adulte. http://campus.cerimes.fr (consulté le 19/03/2018)
  4. Calvo L, Rivière F. La rhinite allergique de l’adulte. Médecine et armées. 2012 ; 40 : 363-71
  5. INSERM. Rhinite allergique. http://www.inserm.fr (consulté le 19/03/2018)
  6. Fontaine J.F et al. Fréquence, intensité, retentissement et profil allergénique des signes oculaires dans les rhinites allergiques. Revue française d’allergologie. 2016 ; 56 : 515–21