Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

DES TESTS AUX TRAITEMENTS EN PASSANT PAR L'ÉVICTION 1

Une fois l’allergène identifié, les mesures d’éviction allergénique sont à la base du traitement de la RA, associées à un traitement médicamenteux pour contrôler l’ensemble des symptômes cliniques.

Schéma traitement

LES MESURES D’HYGIÈNE DE VIE 2,3

Eviction de l’allergie

Des mesures simples complémentaires et quotidiennes doivent être conseillées au patient pour éliminer mécaniquement les allergènes : lavage et mouchage du nez, lavage des cheveux même avec un gant de toilette humide, lavage des yeux en complément des collyres.

Pour limiter la présence de pollens dans le domicile : éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, éviter d’aérer les chambres en pleine journée. Par ailleurs, conseiller au patient de consulter les calendriers polliniques régionaux du RNSA pour connaître la nature des allergènes présents ou à venir dans sa région afin d’intensifier son traitement de fond.

Le tabagisme passif et actif est à proscrire, particulièrement pendant la grossesse et la petite enfance. Le tabagisme passif facilitant la survenue des allergies.

Arrêt du tabac

LES TRAITEMENTS DE LA RHINITE ALLERGIQUE 3

Un traitement sur mesure
Zoom sur l’approche thérapeutique de la RA chez les enfants

APPROCHE THÉRAPEUTIQUE DE LA RA CHEZ LES ENFANTS 4

Approche thérapeutique de la RA chez les enfants

1, 2 et 3 sont les points d’entrée du traitement selon la sévérité des symptômes. *Les antihistaminiques oraux sont mieux tolérés alors que les antihistaminiques intranasaux agissent plus rapidement. **Le diagnostic est à reconsidérer si la RA n’est pas contrôlée dans les 1 à 2 semaines. Chez les enfants de moins de 2 ans qui ne répondent pas aux antihistaminiques dans la semaine, le diagnostic est à reconsidérer avant d’intensifier le traitement. Si les symptômes sont mal contrôlés, le recours sur une courte période à un décongestionnant ou une faible dose de corticoïde oral permet d’améliorer le contrôle des symptômes.

Références

  1. Galera C, Demoly P. Stratégies thérapeutiques dans l’allergie aux acariens. Revue française d’allergologie. 2013 ; 53 : S59-64
  2. Calvo L., Rivière F. La rhinite allergique de l’adulte. médecine et armées. 2012 ; 40 : 363-71
  3. Braun JJ et al. Recommandations pour le diagnostic et la prise en charge de la rhinite allergique (épidémiologie et physiopathologie exclues) – Texte long. Rev Mal Respir. 2010 ; 27 : S79-S105
  4. Roberts G, Xatzipsalti M, Borrego LM, et al. Paediatric rhinitis: position paper of the European Academy of Allergy and Clinical Immunology. Allergy 2013;68:1102-1116