Ce site requiert l’activation de JavaScript pour fonctionner correctement. Pour continuer, veuillez ajuster vos paramètres ou utiliser un navigateur différent.

Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

BPCO : DES TENDANCES DÉFAVORABLES CHEZ LES FEMMES DE MOINS DE 65 ANS

Le rapport 2017 « L'état de santé de la population en France » montre une très forte augmentation de l’incidence des hospitalisations pour exacerbation de la BPCO, particulièrement importante chez les femmes de moins de 65 ans (+ 134 % entre 2002 et 2014). La mortalité par BPCO a presque doublé (+ 93 %) pour les femmes de moins de 65 ans alors qu’elle est restée à peu près stable pour les hommes adultes de tous âges ainsi que chez les femmes de 65 ans et plus.

Source : Santé publique France, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques. L’état de santé de la population en France. Rapport 2017. Synthèse. http://drees.solidarites-sante.gouv.fr (consulté le 07/05/2018).

En savoir plus >

BPCO, état de santé de la population en France

DERNIÈRES PUBLICATIONS : LES FUMEUSES ONT PLUS DE RISQUES DE DÉVELOPPER UNE BPCO QUE LES FUMEURS !

Source : Amaral A. Female smokers are at greater risk of airflow obstruction than male smokers. UK Biobank. Am J Respir Crit Care Med. 2017 ; 195 (9) : 1226-35. FR/CPD/0031/18 - juin  2018

Risque BPCO chez les fumeuses