Vous êtes sur le point de quitter le site gskpro.com

Ce lien vous redirige vers un site externe au portail GSK Pro France. Veuillez vous référer aux conditions d’utilisation de ce site pour plus d’informations.

Poursuivre

Retour

Pourquoi des phénotypes dans l’asthme sévère ?

ADN

Le phénotypage et l’endotypage peuvent être intégrés dans la pratique clinique, puisqu’ils permettent de mieux caractériser un cas d’asthme sévère et, surtout, d’aider au choix de la biothérapie.1

Le phénotypage résulte d'un interrogatoire précis, d'une caractérisation clinique précise et d'une caractérisation du type d’inflammation avec un bilan allergologique exhaustif et la réalisation régulière de NFS.1

Un phénotype est défini par l’ensemble des caractéristiques observables d’un individu résultant de l’interaction de son patrimoine génétique avec son environnement, relativement stables dans le temps, mais non invariables.2

Les phénotypes résultent donc non seulement des antécédents génétiques du patient, mais aussi des facteurs environnementaux qui peuvent varier au fil du temps, influençant ainsi la pathologie de l’asthme et par conséquent les phénotypes.3

Ce phénotypage est, aujourd’hui, intégré à la pratique clinique et permet d’orienter vers le choix d’une thérapie plutôt qu’une autre en ciblant les molécules ou les voies inflammatoires spécifiques qui contribuent à la pathogénèse de l’asthme sévère.4

Search-icon

ZOOM SUR

Les endotypes

Les phénotypes de l’asthme sévère peuvent également se subdiviser en «endotypes», c’est-à-dire des sous-ensembles de maladie ayant des physiopathologies distinctes.5

Alors que les phénotypes se concentrent sur les caractéristiques observées ou mesurées, les endotypes sont basés sur des mécanismes moléculaires différents décrits selon des profils génomiques, transcriptomiques, épigénétiques, protéomiques et/ou métabolomiques. En outre, le profilage immunitaire permet de relier les phénotypes aux endotypes.4

Interactions entre les facteurs de risque, les endotypes et les phénotypes dans l'asthme sévère

Références

  1. Garcia G, et al. Phénotypes de l’asthme : quelles applications pratiques pour la prise en charge de l’asthme sévère ? La Lettre du Pneumologue. 2017;20:196-245
  2. Chung KF, et al. International ERS/ATS guidelines on definition, evaluation and treatment of severe asthma. Eur Respir J, 2014;43:343-73.
  3. Just J. Nouveaux phénotypes et endotypes des maladies allergiques respiratoires. Bull Acad Natke Med, 2018;202(5-5):1127-37.
  4. Schoettler N, Strek ME. Recent Advances in Severe Asthma: From Phenotypes to Personalized Medicine. Chest, 2020;157(3):516-28.
  5. Kaur R, Chupp G. Phénotypes and endotypes of adult asthma: Moving toward precision medicine. J Allergy Clin Immunol, 2019;144(1):1-12.

NP-FR-ASU-WCNT-210004 V1 - Juin 2021 © 2021 Groupe GSK ou ses concédants.